Servon-sur-Vilaine

Située à 20 km du centre de Rennes, Servon-sur-Vilaine est située en bordure de Vilaine, elle fait partie de la Communauté de Communes du Pays de Châteaugiron et compte 3615 habitants.

Bienvenue à Servon-sur-Vilaine, commune du canton de Châteaugiron depuis 1801 avec une histoire qui remonte au début du 11ème  siècle, comme l’indiquent les archives paroissiales. Plusieurs monuments attestent des origines de Servon-sur-Vilaine comme la chapelle Notre-Dame-de-la-Délivrande reconstruite à la fin du 19ème  à l’emplacement d’un ancien sanctuaire de 1667. L’oratoire Saint-Mathurin, datant de 1923 et situé rue Goronière, était encore fréquenté les jours de processions, au siècle dernier. On s’y rendait pour demander la guérison d’une fièvre, une bonne mort … la fin des pluies ou de la sécheresse !

Servon-sur-Vilaine  a, dans le passé, été couverte d’arbres et de buissons entre la forêt dense de La Bouëxière et les zones marécageuses de la Vilaine. La commune était réputée pour ses activités agricoles et son excellent cidre. Aujourd’hui Servon-sur-Vilaine s’est bien développée et offre un patrimoine riche et varié à découvrir  pendant votre balade. Ne pas oublier d’observer la nouvelle mairie, rénovée et moderne. Un vaste parvis épouse les déclivités du terrain avec des escaliers reliant la mairie et l’église, dans un espace réservé aux piétons, mettant en valeur le centre-bourg.

Une église du 10ième siècle

Au centre du bourg, on ne peut éviter l’église Saint-Martin édifiée à l’emplacement de la précédente, construite vers le 10ème siècle. Cette première église était entourée du cimetière jusqu’aux années 1850 avant qu’il ne soit transféré route de La Bouëxière. Elle fut rasée vers 1870 avant la construction de l’édifice actuel entre 1880 et 1885 par l’entrepreneur Jean-Marie Huchet, selon les plans de l’architecte Aristide Folie.

N’hésitez pas à entrer dans l’église pour admirer le tableau « Saint Pierre repentant » dérivé d’une œuvre trèsprobablement de Claude Vignon, peintre graveur du 17ème siècle. Ce tableau est classé au titre des monuments historiques. 

Le château du Gué

Côté histoire, on peut aussi citer le château du Gué construit au 15ème siècle avec des évolutions successives jusqu’au 20ème : la chapelle a été édifiée dans la cour selon un plan octogonal, au 18ème siècle, et reliée par une galerie au corps de logis du château. L’ensemble est situé sur la rive de la Vilaine, au sud-ouest du bourg.

  • À découvrir sur place :
    • l’église Saint-Martin
    • la nouvelle mairie
    • la chapelle Notre Dame de la Délivrande
    • l’oratoire Saint-Mathurin
    • la base de canoë-kayak
    • le site naturel de Pas-Davy, son moulin et ses vergers
    • le moulin du Gué

 

Le saviez-vous ?
La Fonderie de Servon-sur-Vilaine (1909-2003)

Pendant presque un siècle, la fonderie de Servon a rythmé la vie des habitants du secteur au gré des fumées, des coulées et des sirènes.

La Fonderie Brisou débute son activité en janvier 1909. Après la guerre, l’activité se poursuit et en 1969, la fonderie compte 135 ouvriers essentiellement de Servon et Brécé qui travaillent pour les constructions navales… ou les usines locales, sans oublier les grilles d’égout toujours en place à Rennes.

Après la délocalisation des chantiers navals la fonderie connaît une chute brutale de ses commandes : c’est la liquidation judiciaire en 1978. L’usine est reprise par cinq cadres avant une fermeture définitive en juillet 2003.

Un livre (collecte de témoignages) est sorti en juillet 2013 et est en vente à l’Office de Tourisme au prix de 25€ : « Une fonderie »
Source : Mag de la comcom n°8 – MARS 2013

Localisation